Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés : la romance de Noël qui va bien

La première fois que Nicolas a rencontré Louise, il l’a prise pour une folle furieuse qui essayait de voler les bocaux de cornichons dans son Caddie.
La deuxième fois que Nicolas a vu Louise, il venait de défoncer la porte des toilettes pour hommes dans lesquelles elle était enfermée.
Clairement, Louise n’a rien à voir avec les femmes qu’il fréquente habituellement, lorsqu’il profite de son aura de célèbre guitariste de rock pour tromper la solitude de ses nuits. Éternelle optimiste, gourmande propriétaire d’une chocolaterie, elle est aussi une passionnée – limite obsessionnelle – de Noël. Sauf que lui déteste Noël. Et qu’il s’est laissé embarquer dans le rôle du faux petit ami de Louise pour faire enrager l’ex de cette dernière. Dès lors, Nicolas n’a qu’une seule certitude : ces vacances de fin d’année à la montagne promettent d’être tout sauf reposantes…
~ Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés, d’Emily Blaine – Éditions Harlequin
>> fiche livraddict

Je ne suis globalement pas une adepte de romance, et il m’arrive même régulièrement de lever les yeux aux ciels quand les amourettes prennent un peu trop de place à mon goût dans un récit. Mais quand Noël approche, depuis quelques années, je suis prise d’une irrésistible et inexplicable envie de romances de Noël…

Avec celle-ci, j’ai été servie ! La neige épaisse qui tombe tout au long du roman et la passion dévorante de la protagoniste pour les décorations pailletées et l’ambiance festive donnent au roman un véritable esprit de Noël et une atmosphère hivernale des plus douillettes.

Dans ce récit, on suit de manière alternée les deux personnages principaux, Louise et Nicolas. Peu consommatrice de romances en général, c’est une construction que je n’avais pas encore rencontrée dans ce genre et que j’ai plutôt appréciée : exit les quiproquos et le manque de communication, les embrouilles ne durent pas puisqu’on suit vraiment en parallèle les sentiments des deux protagonistes. Attention gros spoil (haha) : tous les deux se rendent comptent très tôt qu’ils s’apprécient, et on les voit se tourner autour tout au long du roman, trépignant d’impatience pour le moment où, enfin, ils vont s’avouer leur amour…

Si je devais chercher la petite bête, je pourrais être un chouïa déçue par la dernière partie. Jusqu’à la grande déclaration, Louise et Nicolas sont adorables ensemble, à se taquiner, se chamailler, et passer clairement des moments agréables l’un avec l’autre, à rire et discuter. Mais passée la déclaration, j’ai eu le sentiment que leur attachement est subitement devenu avant tout physique, et de les voir vouloir rester ensemble davantage pour partager des nuits peu vêtus que des journées de fous rires et de moments tendres, ce qui est pourtant ce qui les a rapprochés…

Je chipote, mais j’ai en réalité passé un très bon moment avec cette lecture, légère, rapide, douillette, et Noëlesque à souhait. Si vous cherchez de quoi occuper les quelques jours avant Noël, Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés saura combler vos attentes !

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige : âmes sensibles prenez garde

Mes amis, mes amours, et toi.
Eve sait que ça ressemble au scénario d’un téléfilm romantique, mais c’est pourtant la vérité : cela fait des années qu’elle aime en secret Ed, l’un de ses amis. Certes, il est aujourd’hui en couple, mais elle reste persuadée qu’ils sont destinés à être ensemble. Du moins, elle l’était, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Susie, décède dans un accident. Du jour au lendemain, ce drame fait imploser leur groupe d’amis si soudé, révélant des secrets enfouis qui montrent Ed, Susie et les autres sous un nouveau jour. Eve ne sait plus à qui se fier. Le seul qui reste égal à lui-même, c’est Finlay, le frère de Susie : même après des années d’absence, il est toujours aussi distant, antipathique et… séduisant. Et, lorsqu’elle se trouve embarquée avec lui dans un road-trip à travers l’Écosse, Eve découvre de toutes nouvelles facettes qu’elle n’avait pas soupçonnées…
~ Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige, de Mhairi McFarlane – Éditions Harlequin
>> fiche livraddict

S’il y a une période de l’année où je me plonge avec délice dans des romances bien nunuches, remplies de guimauve et de bons sentiments, c’est bien la période de Noël. Cette année, j’ai pu commencer avec cette romance lue pour NetGalley, et qui n’a pas vraiment été ce à quoi je m’attendais…

La couverture comme le résumé promettent une belle histoire toute douce et bien « noëlesque » : si je me suis satisfaite de l’ambiance pas si hivernale que ça, j’ai surtout été très déconcertée par la première partie du roman, qui n’est pas légère du tout. Du tout. On y suit Eve, protagoniste principale, malheureuse en amour, qui perd sa meilleure amie de toujours de manière soudaine et violente. L’escapade libératrice mentionnée dans le résumé n’arrivant qu’à plus de la moitié du récit, on suit donc pendant longtemps, et de manière pesante, le deuil d’Eve et la douleur provoquée par la découverte d’un secret assez lourd. J’ai pour ma part été happée, touchée, et cette première partie m’a plombé le moral bien comme il faut…

Après une pause, le temps de digérer cette première partie et de m’en détacher un peu, je suis revenue à cette lecture et j’ai pu pleinement apprécier la suite qui, elle, avait tout de la romance légère à laquelle je m’attendais ! Finalement, l’hiver et Noël ont peut d’importance ici, mais la romance est douce, les personnages sont drôles et touchants, et j’ai fondu à chacun de leurs échanges. J’ai notamment apprécié le personnage masculin, peu sympathique au départ, mais qui parle de bon gré de sentiments, évitant de fait le ressort inutile et un peu lourd du quiproquo. Et petit bonus : la visite d’Édimbourg, un arrière-plan qui fait toujours plaisir…

Outre cette petite romance « ennemies to lovers », j’ai été touchée par le groupe d’amis très proches formé par les protagonistes. Certes, il s’avère que quelques secrets s’y cachaient, mais les quatre (trois…) personnages sont très soudés, tiennent énormément les uns aux autres et se soutiennent les uns les autres, et ça fait plaisir à voir !

Au final, j’ai passé une très bonne lecture, et j’ai eu ma romance hivernale « doudou ». Par contre, cœurs sensibles, passez rapidement sur la première partie, très (trop) bien faite… Et vous, quelle est votre incontournable parmi les romances de Noël ? Est-ce que c’est un genre de lecture qui vous plaît ?