Inspirations vagabondes : parcourir les kilomètres en fantasy !

Voyager, ça peut être génial : traverser frontière après frontière, découvrir des paysages à couper le souffle et faire des rencontres extraordinaires… Lire, c’est à peu près pareil ! En fantasy, le voyage est souvent de la partie : voici donc une petite sélection d’ouvrages qui vous feront voyager comme en vrai, avec en plus une toute petite pointe de magie…

Radieuse promenade en enfance

Mémoires de la Forêt : les souvenirs de Ferdinand Taupe, de M. Brun-Arnaud
Une aventure toute en douceur auprès de deux personnages profondément attachants, la traversée d’une forêt aux habitants hauts en couleurs, et la thématique de l’alzheimer abordée avec délicatesse : tous les éléments sont réunis pour une promenade remplie d’émotions et de bienveillance !

Lightfall : la Dernière Flamme, de Tim Probert
Des graphismes sublimes et une atmosphère chaleureuse pour le départ à l’aventure d’une jeune fille atteinte d’anxiété. Sur son chemin, elle trouvera un compagnon d’une bienveillance folle, des paysages à couper le souffle, et des péripéties qui vont (peut-être) apporter un peu de lumière sur le monde qui l’entoure…

Le voyage plutôt que la destination

Sur la piste des Dragons oubliés, d’Elian Black’Mor et Carine M
Un carnet de voyage absolument sublime qui vous entraînera à la recherche des légendaires dragons, par-delà les frontières de Bretagne, de Scandinavie et d’Asie – mais peut-être aussi une invitation à chercher le merveilleux à chaque étape du voyage : qui sait réellement où se cachent les dragons ?

Wyld : la mort ou la gloire, de Nicholas Eames
Traverser la forêt, pour sauver non pas le monde (quoique) mais la fille d’un ancien compagnon d’aventures, faire face aux dangers d’un monde corrompu et affronter les affres de l’âge : vaste programme saupoudré d’une touche de métal et d’une pointe de déjanté pour cette troupe de mercenaires retraités !

Voyager aussi avant et après

Les Chroniques de St-Mary’s : un monde après l’autre, de Jodi Taylor
La preuve en 350 pages (et 9 autres tomes) que remonter le temps se fait plutôt avec les ceintures bien attachées ! À St-Mary’s, la science est explosive et le voyage temporel décoiffant, mais toujours dans une ambiance chaleureuse qu’on aimerait bien pouvoir rejoindre…

Kra, de John Crowley
De l’aube du monde aux dernières lueurs de l’humanité, un corbeaux aux mille vies raconte les choses depuis ses yeux d’oiseau. À travers son périple, il questionne : le monde des humains et celui des animaux, le monde des vivants et celui des morts, le monde du réel et celui du spirituel, sont-ils vraiment si distincts ?

Et vous, est-ce que ces aventures bien dépaysantes vous tentent ? Quels sont vos romans favoris pour voyager en fantasy ?

Inspirations orageuses : des livres à découvrir quand dehors s’acharnent la pluie et le vent

Présentes à chaque saison, avec à chaque fois une saveur différente, ces sombres et lourdes journées d’orage sont toujours l’occasion parfaite de se blottir chez soi avec une bonne boisson chaude et une lecture de circonstance. Voici une petite sélection de romans qui plongent parfaitement dans cette ambiance de secrets et de mystère !

Frissons d’effroi sous la pluie qui bat

Les carnets Lovecraft : Dagon, d’H.P. Lovecraft et illustré par Armel Gaulme
Existe-t-il un auteur plus à propos que Lovecraft pour ces journées d’orage ? Ce texte du maître des atmosphères poisseuses et des frissons d’un autre monde, accompagné de dessins très réussis des visions horrifiques de Dagon, saura vous plonger au plus profond des ténèbres…

La Ballade de Black Tom, de Victor Lavalle
Cette petite ambiance à la Lovecraft, vous en redemandez ? L’auteur revisite ici l’un de ses textes, en en proposant une version qui aborde plus profondément certains sujets de société. Le résultat, une virée dans le Harlem des années 20 auprès d’un musicien désabusé, est particulièrement convaincant, et tout aussi terrifiant !

Douce nostalgie sous le vent qui souffle

Le Cercle des poètes disparus, de N.H. Kleinbaum
Un court texte rempli de bonnes choses : douceur, nostalgie, émotion, inspiration et poésie… C’est toujours le bon moment de le redécouvrir, pour en retenir à chaque fois quelque chose de différent ! Et si vous n’avez pas envie de lire, le film est lui aussi sublime…

Northanger Abbey, de Jane Austen
Pas le plus connu de l’autrice, ce roman est pourtant une jolie pépite ! Elle s’y moque très allègrement de la société mondaine qui l’entoure, tout en faisant un bel hommage à la littérature gothique qui fleurit à l’époque. Le résultat est un roman court, drôle et frissonnant à la fois !

Sombres secrets sous l’orage qui gronde

L’histoire secrète de Twin Peaks, de Mark Frost
Entièrement réalisé en mixed media, ce livre est tout d’abord une pépite à explorer : articles de journaux, notes d’enquête, photographies, archives historiques, dossiers confidentiels… L’ensemble vous plongera dans cette petite ville américaine qui, tout au long des deux derniers siècles, aurait peut-être accueilli des êtres de nature inconnue…

Le jardin des secrets, de Kate Morton
D’une petite fille débarquée sans souvenirs en Australie à une jeune femme héritant d’un domaine dont elle ne sait rien en Angleterre, le fossé est large… Au travers de récits imbriqués entre les époques, l’autrice vous emportera au cœur de lourds secrets familiaux, à la rencontre de bouleversants destins de femmes !

J’espère que cette sélection orageuse vous aura plu, et que vous aurez maintenant quelques idées de lectures à sortir de vos bibliothèques dès que vous entendrez le tonnerre gronder au loin… Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à les faire en commentaire !

Inspirations concises : de la fantasy en moins de 300 pages

La fantasy est un genre littéraire connu pour ses pavés de 700 pages et ses sagas à rallonge. Pourtant, là aussi il y a de belles découvertes à faire en se tournant vers les récits courts et tomes uniques : voici une petite sélection de romans et nouvelles de fantasy à dévorer en moins de 300 pages !

Courte mais dense : de la fantasy qui questionne

Entre Troll et Ogre, de Marie-Catherine Daniel
Le titre dit tout : entre Troll et Ogre, qu’est-ce qui fait basculer vers l’un ou vers l’autre ? Qu’est-ce qui détermine notre nature humaine ou bestiale ? Dans un style aux accents râpeux, l’autrice explore également les liens familiaux et leur déterminisme, pour un récit de fantasy atypique qui fait du bien aux méninges.

Le Chien du Forgeron, de Camille Leboulanger
En reprenant un mythe celte pour nous en livrer une version où la légende déchante derrière son personnage central. Au fil du récit, violence et bestialité se mêlent pour créer un être à la fois adoré et paria, déconstruisant peu à peu ce qui fait la légende, et ce qui fait l’homme. (Je vous en parle davantage dans cette chronique !)

Toute en légèreté : de la fantasy qui fait rire

L’instinct du Troll, de Chris Dunyacht
Dans ce recueil de quatre nouvelles, l’auteur présente un univers trollesquo-nanesque totalement loufoque, à base de plannings prévisionnels, de notes de frais et de gestion de masse salariale… Complètement invraisemblable comme univers, pas vrai ?

La Huitième Couleur, de Terry Pratchett
Pionnière de la fantasy humoristique, la saga du Disque-Monde est un incontournable ! J’en présente ici le premier tome, mais de nombreux autres font moins de 300 pages et valent le détour, dont La Huitième Fille, si vous préférez les sorcières aux mages.

Nouvelles express : de la fantasy à picorer

Le Sentiment du Fer, de Jean-Philippe Jaworski
Ce recueil rassemble cinq nouvelles qui prennent toutes place dans l’univers du Vieux Royaume (Janua Vera et Gagner la guerre entre autres) mais qui plongent dans des atmosphères complètement différentes, montrant toute l’étendue de la plume de l’auteur. De quoi donner envie de découvrir ses autres écrits, si ce n’est pas déjà fait !

Ce qui vient la nuit, de Mathieu Ribero
Dans ce bijou d’édition, chaque page est différente pour s’adapter au mieux au texte, le tout entièrement illustré en noir, blanc et jaune. Le récit en lui-même plonge dans une atmosphère unique et troublante : une expérience à part entière ! À noter qu’une nouvelle du Sentiment du Fer a également été publiée dans ce format : coïncidence ?

Vers d’autres mondes : de la fantasy qui ouvre les portes

Père-des-Pierres, d’Orson Scott Card
Sous un air de conte breton, ce récit introduit la genèse du pierremage Ruisselet. Que deviendra-t-il par la suite ? Que sont les pierremages ? Les autres éléments ont-ils aussi leur magie ? Ce court récit (dont je vous parle dans cette chronique) donne très envie d’explorer l’univers des Mages de Westil !

Haut-Royaume : les Sept Cités – tome 1, de Pierre Pevel
Pour prolonger un peu les délices de la plume de Pierre Pevel et de l’univers de Haut-Royaume, rien de tel que cette trilogie spin-off, concentrée sur les intrigues et complots qui se déroulent au cœur de la cité de Samarande…

Mention spéciale : les Éditions 1115

Voici une maison d’édition qui vaut le coup d’œil ! Véritable Agence de Voyages Littéraires, elle propose des textes courts, nouvelles et novellas, dans un format unique (11x15cm, comme par hasard). Brouillant les frontières entre les genres, chaque récit est une nouvelle aventure dans les méandres de l’imaginaire, et chacune de mes lectures chez eux a été aussi surprenante que délicieuse ! Pour les découvrir, c’est par ici : editions1115.com.

J’espère que cette petite sélection vous aura donné envie de découvrir certains ouvrages ! Peut-être que vous aussi avez des titres courts de fantasy à nous recommander ?

Inspirations fantastiques : des idées de lectures fantasy originales

Nous sommes en plein mois de l’imaginaire, et vu que c’est un genre que j’affectionne tout particulièrement et dans lequel j’aime bien farfouiller pour trouver des petites pépites méconnues, je vous en ai fait une petite sélection ! Voici donc 4 ouvrages de fantasy qui, d’une manière ou d’une autre, s’éloignent des classiques du genre…

L’instinct du troll, de Jean-Claude Dunyach – L’Atalante
Pour une fois, on se penche du côté des préjugés, des méprisés, des mal-aimés : les trolls ! Découvrez ces êtres de pierre face aux complexités du management d’équipe minière, dans un univers où l’épique se heurte inlassablement à la cruelle et impitoyable bureaucratie… Le ton est décalé, l’humour est excellent, et le format nouvelles, qui sont réparties sur plusieurs tomes, permet de picorer ou de dévorer – au choix !

Wyld : La mort ou la gloire, de Nicholas Eames – Bragelonne
La fougueuse jeunesse, les quêtes épiques, la vie de héros et la gloire prétendue éternelle… et après ? C’est ce que ce roman explore, sous ses apparences de fantasy décalée, sublime hommage à la bonne vieille fantasy et au bon vieux hard rock (je précise d’ailleurs qu’il a reçu le Prix Hellfest Inferno !) : on rencontre ici une bande d’ancien héros, guerriers maintenant défraîchis, peu épargnés par les affres de l’âge, qui doivent repartir à l’aventure… Le postulat de départ est complètement original, et la tendresse qu’on perçoit entre les lignes est tout-à-fait inattendue…

Bertram le Baladin, de Camille Leboulanger – Éditions Critic
Dans ce roman-ci, pour changer, on ne suit pas une grande quête épique qui décidera du sort du monde : dans ce vaste univers de fantasy, on suit « seulement » un Baladin, musicien et conteur, dans la recherche de son luth volé. Cet ouvrage superbement écrit est une véritable ode à la musique, et je me souviens particulièrement d’une scène de duel relue plusieurs, fois, juste pour le plaisir, tellement elle m’a donné des frissons…

Entre troll et ogre, de Marie-Catherine Daniel – ActuSF
Encore une fois, on aborde ici les mal-aimés de la fantasy, sous un prisme complètement différent de ce qu’on croise d’ordinaire. Qu’est-ce qui fait qu’on est frères ? Qu’on ne l’est plus ? Qu’est-ce qui définit notre nature ? Où est l’immuable, où est le choix ? Sous couvert d’un univers fantasy au ton rêche, l’autrice aborde ici des questionnements tout en profondeur, qui ne laisseront pas indifférent…

Il y a bien d’autres pépites méconnues qui mériteraient davantage de lumière, et il m’en reste encore tant à découvrir, mais voici déjà un petit aperçu de celles qui me tiennent à cœur. Et vous, quelle pépite de l’imaginaire aimeriez-vous faire découvrir davantage ?

 

Inspirations automnales : des idées lecture senteur citrouille aux épices

L’automne arrive, il est temps de se préparer quelques lectures de saison… Je vais donc vous présenter brièvement une petite sélection de livres que j’ai particulièrement aimés et qui se prêtent parfaitement à l’ambiance automnale !

Se replonger avec nostalgie dans des récits jeunesse

Le Hobbit, de J.R.R. Tolkien
Un très grand classique, mais toujours aussi agréable à lire, avec ce personnage si attachant et ces péripéties à la file ! Pour moi, c’est un exemple parfait du conte d’aventures, qui plus est dans un univers cher à mon cœur : que demander de plus ? À découvrir aussi en audio, lu avec brio par Dominique Pinon !

Souvenirs de Marnie, de Lucy M. Montgomery
Un autre classique, récemment remis sous les feux des projecteurs par cette magnifique réédition de chez Monsieur Toussaint Louverture. Une ambiance douce et mélancolique, une héroïne touchante : ç’avait été un beau coup de cœur pour moi, et je vous le recommande chaudement !

Ambiances uniques pour jours brumeux

Le maître des illusions, de Donna Tartt
Ambiance dark academia à fond : on est transporté avec le personnage principal au sein d’un groupe d’étudiants assez fermé, on flotte au-dessus des événements (pourtant tragiques), on finit par partager la torpeur des personnages… Pour un pavé à ambiance dans lequel se plonger, celui-ci est parfait !

Instantanés d’Ambre, de Yoko Ogawa
Ambiance onirique à la japonaise, avec énormément de douceur et de poésie : le récit transporte dans un autre espace-temps, là où l’enfance ne s’arrête pas, là où le monde extérieur n’existe pas… Préparez-vous à un voyage déconcertant mais touchant, dans une bulle à l’atmosphère douce et étrange, définitivement marquante !

Le frisson de la fin octobre, la noirceur des jours qui raccourcissent

Suspicious Minds, de Gwenda Bond
Si vous êtes un peu en manque de Stranger Things ou que vous souhaitez en apprendre davantage sur les origines de Onze, ceci est pour vous : cette ambiance un peu rétro, un peu flippante mais pas trop, cette histoire bourrée de scientifiques, d’expériences bizarres et de secrets défense… J’ai passé un très bon moment avec cette lecture, vite lue mais prenante : un très bon roman pour les soirées qui s’assombrissent !

Horrorstör, de Grady Hendrix
Un vrai film d’horreur, mais en livre ! Rien que le format plonge dans l’ambiance : un magasin type Ikea, des choses étranges la nuit, des personnages enfermés là… L’ayant lu en voiture, je garde de ce livre un important souvenir de nausée, mais je vous le conseille vivement si vous avez envie de découvrir ce format plutôt atypique et cette histoire assez courte aux codes de film d’horreur : à lire avec un bon paquet de pop-corn !

Dévorer les graphiques pour égayer les jours de pluie

Francis, de Loputyn
Une sorcière à la veille de l’épreuve la plus importante de sa vie, un esprit-démon fantasque, mesquin et paresseux, et une nuit, une dernière nuit… Ce récit est envoûtant, doux et sensuel, servi par des dessins remplis de finesse et des couleurs toutes en nostalgie. Je n’en parlerai pas plus, je vous laisse le découvrir…

L’automne de Monsieur Grumpf, de Dav
Une petite pépite idéale pour se plonger dans l’ambiance automnale en compagnie des animaux de la forêt ! Aussi grognon que touchant, Monsieur Grumpf plaira aussi bien aux petits qu’aux plus grands. Saupoudrez d’humour, de douceur et de chaudes couleurs, et vous obtiendrez un ablum/BD à feuilleter sans tarder !

Bien sûr, il y a bien d’autres titres que j’aimerais vous conseiller, mais j’espère que cette sélection vous aura déjà donné envie d’en découvrir certains ! Et vous, vous avez des recommandations de lectures idéales pour l’automne ?